Petit-déjeuner zéro déchet à l’école

Mardi 26 septembre, Impact a participé à un petit-déjeuner organisé par Grenoble Ecole de Management autour du thème « zéro déchet ». Cet événement faisait suite à l’annonce faite par Loïck Roche, le directeur général, en janvier dernier, de faire de GEM la première grande école en Europe zéro déchet en 2020.

À cette occasion, plusieurs partenaires de GEM et d’Impact étaient conviés, pour exposer leurs initiatives et sensibiliser étudiants, professeurs et autres permanents de l’école. D’une entreprise de recyclage des déchets électroniques à la métropole de Grenoble venue exposer sa gestion des déchets, en passant par un stand de boissons et de pâtisseries préparées par Cuisine sans frontières, il y en avait pour tous les goûts. Retour sur quelques initiatives.

Le collectif Zero Waste

Zero Waste est un collectif citoyen international « constructif et positif », comme nous l’a expliqué Stéphanie Stevan, membre active de l’antenne grenobloise. Ce collectif milite pour la réduction et une gestion plus durable des déchets. A Grenoble, il compte une vingtaine d’actifs et plus de 250 abonnés à la newsletter. Madame Stevan a pu nous présenter quelques-uns des nombreux projets actuels du collectif. Parmi eux, des apéritifs zéro déchet organisés chaque mois, un compost collectif, un plan de réduction des déchets, baptisé D2R2, proposé à la métropole… Zero Waste souhaite également sensibiliser les commerces, les restaurants et leurs fournisseurs à la réduction des déchets, notamment afin de les ouvrir à la possibilité que les clients apportent leurs propres contenants.

Pour Madame Stevan, pour faire de GEM une école zéro déchet, il faut que cela soit porté aussi et surtout par les étudiants, qui sont la majorité des usagers de l’école. Le petit-déjeuner pourrait être le premier d’une série d’interventions de sensibilisation et de conversion des étudiants.

Le service Recy’go de la Poste

Quelques services de l’école expérimentent le service Recy’go proposé par la Poste depuis plus d’un an. Il s’agit de récupérer le papier à jeter dans des « éco-belles » protégeant la confidentialité des documents. Ce papier est récupéré par le facteur, ce qui permet de rendre son trajet plus rentable et ne génère pas de déplacement supplémentaire. Le papier est ensuite recyclé sur des sites situés en Rhône-Alpes, employant des personnes en insertion professionnelle.

Le personnel de la bibliothèque l’apprécie particulièrement car il permet d’éliminer les documents confidentiels ne pouvant pas être réutilisés comme brouillon de façon responsable. Par ailleurs, les bibliothécaires soulignaient le fait de savoir que la totalité du papier était recyclé dans ces conditions, contrairement au papier jeté dans les poubelles de tri, parfois souillés par d’autres déchets et moins bien recyclés.

Aujourd’hui, le service est étendu au sein de l’école grâce aux résultats prometteurs obtenus pendant la période d’expérimentation.

Et Impact dans tout ça ?

En tant qu’association promouvant le développement durable, Impact avait pour l’occasion organisé un partenariat avec le GEM store, le magasin officiel de goodies de l’école, et vendait des mugs et des gourdes arborant le logo de l’école pour promouvoir l’utilisation de récipients durables.

Cet événement a aussi été l’occasion pour nos membres de discuter des projets de l’association avec les permanents venus nous poser des questions, et de découvrir des partenaires potentiels pour l’association.

GEM passe à l’action

Cet événement a permis de réunir partenaires, permanents et étudiants de l’école autour d’une thématique sur laquelle l’école se montre particulièrement active en cette rentrée 2017. Et ce n’est que le début : moins d’une semaine plus tard, en partenariat avec le fournisseur Gaz et Electricité de Grenoble, Grenoble Ecole de Management annonçait son passage à l’électricité 100% renouvelable ! Des symboles puissants et encourageants pour l’année entamée.

 

Louise Vallette d’Osia – Reporter Impact

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *